viernes, mayo 22, 2015

Poema de amor de Maurice Chappaz (1916-2009).




Mon désir d’elle
la fait ressembler à une carafe d’eau glacée
qui circule en plein midi
à la terrasse d’un café.

Mon désir d’elle la pose sur la table
telle une cathédrale claire et fragile,
le litre et le verre.

Mais mes lèvres balbutient de soif
et cette transparence est pour mon esprit
une nuit au milieu du jour.

Maurice Chappaz (1916-2009).

1 Comments:

At 1:16 a.m., Blogger Marta Raquel Zabaleta said...

Tomado del muro de Facebook de Andre Chenet

 

Publicar un comentario

<< Home